Juillet et août 2018, 3 semaines sur le lac de haute Mayenne

image

Du 16 juillet au 6 août 2018, ce sont les vacances d’été, nous fuyons la canicule pour nous réfugier sur le nord de la Mayenne. Le camping du Parc de Vaux est l’endroit idéal pour passer un bon séjour. C’est le plus grand camping du nord de la Mayenne, il est ouvert du 07 avril au 4 novembre 2018, le camping “Le Parc de Vaux” vous offre 3,5 hectares en bordure de rivière, aux portes du Parc Régional Normandie Maine en Mayenne. Au confluent des rivières de la Varenne et de la Mayenne pour former le lac (123 hectares), ce camping jouit d’un cadre idyllique. Merci à Véronique et à Jean-Marie, les patrons de ce camping pour leurs accueils chaleureux.


Installation du camp de base…

Après une journée d’installation, le lundi, les parties de pèche commencent dès le mardi matin.

image  
Le DUSTER de Roland est mis à contribution pour la mise à l’eau du bateau

Le Camping dispose d’une superbe mise à l’eau, en pente douce et en béton lavé.

Au programme de la première semaine de vacance, randonnées pour les filles et pêche pour les hommes…

20180717_10323420180718_112328

Le bilan de la pêche : 10 brochets, 6 perches, 4 silures et 1 chevesne. tous remis à l’eau à a part 4 belles perches… Le bilan n’est pas exceptionnel, mais vu la sècheresse et les températures élevées, la qualité de l’eau n’était pas au top, on ne peut pas se plaindre. 

20180718_09380620180726_08382320180727_11111520180731_09590120180801_180922
Quelques belles prises…

20180726_11113920180731_180634
Mais nous avons aussi passé de longues heures à ne rien prendre.

Et pendant ce temps les filles se baignaient à la piscine, faisaient de poney ou marchaient le long du lac…

 20180718_11272820180721_110354
Ambrières-les-Vallées et le Barrage du lac
20180721_11113320180731_14283920180731_14584420180802_121028

Evidement nous avons gouté à la gastronomie locale, le weekend repos pour les filles, nous allons au restaurant…

20180722_154848
Vue sur le restaurant depuis la mairie d’Ambrières-les-Vallées

20180723_213006Pour une histoire d’arête mal placée, nous avons aussi testé les urgences de l’hôpital de Mayenne.

Publié dans Carnet de Voyage, Pêche, Pêche en Lac | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Améliorations des vélos avant le parcours du samedi…

Complément d’équipement sur les Vélos à assistance électrique.

Toujours dans la recherche d’amélioration de nos vélos à assistance électrique, j’ai équipe les guidons de cornes de guidon, recouvertes d’un fourreau en mousse. et pour le casque, un petit rétroviseur…

20180609_09590820180609_09582620180609_095856
Le vélo de Line – Le mien et vous remarquerez le petit rétroviseur… SUPER…

Le circuit de ce samedi 9 juin 2018

Carte trajet 06-06-2018

Huit heures du matin, c’est parti pour un parcours de 44 km, Voeu  =>  Paudy => Sainte-Lizaigne => Migny => Diou => Le château de l’Hormeteau => Paudy => Voeu

20180609_10274820180609_102808
Compteur de Rémy – Compteur de Line

Nous avons seulement consommé un quart de la puissance de la batterie pour 44 km en 2 heures. Nous avons toujours un écart de distance sur nos compteurs respectif, 500 mètres de différence sur 44 km.

Publié dans Randonnées, VTC | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Transformation des vélos en vélos-électrique

Voila nous avons franchi le pas, après 10 ans de bons et loyaux services, nous avons fait transformer nos vélos en vélos-électriques. Pour cela nous sommes rapproché d’un ami de notre fils dans le Poitou. Kit-Vélo-Elect assure la transformation et en plus, c’est la seule société agréée par le Grand-Poitiers pour ce type de prestation, nous avons pu ainsi bénéficier de la subvention pour un des deux vélos.

20180603_112831

Nous avons profité du weekend du 2 et 3 juin 2018 pour tester nos vélos. Il faut dire que madame était réticente et que je lui ai un peu forcé la main.

20180602_085401 20180602_103514

Résultats en 3 sorties :

– Samedi matin : 42 km en 2 heures et avec une assistance sur le niveau 2 pour moi et 0 à 2 pour madame, 1/3 de la batterie utilisé pour moi, et 1/5 de la batterie pour Line.

– Samedi après-midi : 30 km en deux fois 15 km pour un aller/retour à Reuilly en 1h 30.

– Dimanche matin : 45 km en 2 h 05 mn avec une assistance de 2 à 5 en fonction du relief et 0 à 3 pour Line, l’utilisation de la batterie était de 50 % pour moi et seulement de 75%  pour Line.

20180603_112843 20180603_112855
Une petite différence de distance et de temps sur nos platines respectives…

Voilà un bon test d’un peu moins de 120 km sur les deux journées. Et nous avons totalement adopté nos vélos, même madame est enchantée…

20180603_094425

Publié dans Randonnées, Sports, VTC | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Modification de la remorque de mise à l’eau du Bassboat

Suite à notre dernière sortie sur la Sèvre-Niortaise et les inconvénients de mise à l’eau du bateau dans de mauvaises conditions, nous avons décidé de modifier la conception de la remorque pendant le weekend de Pentecôte  (19 et 20 mai 2018).

20180519_170443

C’est à Bernegoue que nous avons œuvré tout ce weekend, la remorque a totalement été transformée et évidement elle a pris quelques kilos supplémentaires.

20180519_19394320180519_194159

Son mode de transport n’a pas changé, c’est toujours avec la même configuration que nous partons en vacances…

20180520_114842

Les travaux du weekend suivant ….

20180509_085502

La remorque étant opérationnelle, il reste à modifier l’équilibrage du bateau en déplaçant à l’arrière, les batteries du moteur Minn-Kota Terrova avant…

Pour cela il est nécessaire de câbler la coque avec du câble électrique marine (Noir et Rouge) de 10 mm2 et de mettre des prises rapides pour moteur Minn-Kota.

cable-monoconducteur-25mprise_rapide_alimentation_moteur-Minn-Kota

Et voilà le travail…20180527_183220

Publié dans Bateau, Pêche | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Mai 2018 – Une semaine dans le Marais Poitevin

20180506_205102

Après avoir passé le weekend à Brioux-sur-Boutonne, sur la place de la piscine, nous prenons la route le lundi matin. Pour passer une semaine de vacances “du 7 au 12 mai 2018”, dans le marais poitevin à Vix en Vendée. C’est dans le camping “O P’tit Marais” que nous avons stationné notre camping car et la caravane de Nadine et de Roland, nos amis.

Déjà une semaine que la pêche aux carnassiers est ouverte, c’est le moment de nous y mettre aussi. Nous avons choisi la Sèvre-Niortaise pour cette semaine de pêche principalement pour tester le moteur thermique sur le bateau, il y a plus d’un an qu’il a été acheté et il n’a toujours pas été mis en service.

20180507_162629

La mise à l’eau n’est pas évidente, elle est courte et elle se termine par une marche de 1,70 m, ce qui fait qu’il est impossible de descendre le bateau dans l’eau avec la remorque, et ensuite il a été compliqué de sortir le bateau de l’eau, nous avons vrillé la remorque. Des modifications de conception seront à réaliser sur cette remorque.

20180507_16271920180507_162607

Le moteur a très bien fonctionné, et il nous a permis de constater les défauts d’équilibrage de la charge du bateau. Avec les batteries positionnées à l’avant, le bateau ne déjauge pas.

Remy & Roland

20180509_08550220180509_085548
Même avec deux sondeurs, pas beaucoup de poissons en vue…

20180509_10273020180509_102830

Nous étions venus pour pécher des brochets, mais pas un BROC n’est venu pointer son BEC… Mais les Black-bass étaient bien là, prêt à bondir dans les nénuphars. No Kill obligatoire, l’ouverture du Black-bass étant le 1 juillet.

Heureusement les mulets commençaient à remonter la Sèvre, nous avons connu une belle bataille pour sortir ce mulet qu’il s’est débattu pendant plus de 10 minutes avant de pouvoir l’épuiser.

20180510_091744 20180510_09312120180510_202146
A la sortie de l’eau – puis la mesure – Le soir après le souper, il reste l’arête centrale…

Notre séjour s’est rapidement passé en compagnie des moustiques, car mai 2018 était placé sous le signe du moustique, particulièrement nombreux cette année.

La pluie étant prévue pour le samedi, nous profitons de notre vendredi après-midi pour plier et charger la remorque…

20180511_19204720180511_192122

Publié dans Carnet de Voyage, Pêche, Pêche en rivière | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

A la découverte du château d’Azay-le-Rideau

Du 13 au 15 octobre, c’est l’été indien, les températures dépassent les 20 degrés l’après-midi. Nous allons tester pour la première fois la formule CampingCar-Park . Et cela pour visiter le château d’Azay-le-Rideau en Indre-et-Loire.

  20171014_185225

Le CampingCar-Park : Il est situé en bordure de la rivière Indre et juste à coté du camping “Le Sabot”. La proximité de la rivière – sans clôture  – permet de belles parties de pêche.

Le but principal de notre week-end étant la visite du château, dès notre arrivée le vendredi soir, nous profitons de la douceur afin de repérer les lieux et faire une petite visite de la ville d’Azay-le-Rideau.

20171013_191704 20171013_192035
Après 18 heures le château est fermé…

Le samedi avec un soleil radieux et après une partie de pêche matinale, nous allons visiter le château.

20171014_142843
Nous serons pas les seuls. Il y a déjà du monde…

 

20171014_14491720171014_14550120171014_144933
La restauration du château vient de se terminer, il a maintenant une charpente et une couverture toute neuve.

20171014_145235

 

IMG_20171014_150556 20171014_152314
Quelques belles salles…

La visite du parc et des abords du château sont aussi passionnants. Les reflets dans les miroirs d’eau sont aussi superbes et mettent en valeur le château.

20171014_17084120171014_153307
Le château et son reflet…

20171014_170651
Le parc invite à la promenade…

Publié dans Carnet de Voyage, Pêche, Pêche en rivière | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

2017 – Vacances d’été en Haute Mayenne

Dernière semaine de Juillet et première semaine d’août 2017, nous avons passé nos vacances à deux pour la première semaine et avec notre petite fille, pour la deuxième semaine, sur les bords du lac de Haute Mayenne. Plus exactement sur la commune d’Ambrières-les-vallées, sur le camping du parc de VAUX.

20170726_155630
Vue depuis la terrasse de la mairie d’Ambrières-les-Vallées

Le camping se situe sur les bords de la rivière “La Varenne” qui alimente le lac de Haute Mayenne avec la rivière “La Mayenne” Camping très agréable et calme, idéale pour les pécheurs. sur les cinq jours de notre séjour de la première semaine, deux journée ont été consacrée à la pêche en float-tube.

20170727_122707 20170727_122729
Rivière poissonneuse : les brochets et les perches étaient de sorties.
20170727_173333
Cela fait plaisir de voir des jeunes adolescents pratiquer la pêche en float-tube

Les prairies de Haute Mayenne sont vertes, c’est donc qu’elles sont bien arrosées ! Nous aussi avons connu nos jours de pluie. Nous en avons profité pour faire quelques randonnées et visiter la ville d’Ambrières et suivre les sentiers du bord du lac.

20170726_15451620170726_15463320170726_154715
Un arbre sculté dans le jardin de la mairie d’Ambrières.

20170726_155225

La mairie d’Ambrières

En suivant les sentiers, on arrive sur le trajet du vélo rail d’Ambrières à Saint-Loup-du-Gast.

20170727_175754

Publié dans Carnet de Voyage, Pêche, Pêche en Lac | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Pêche au lac du barrage de la Roche aux Moines

Les 23, 24 et 25 juin 2017, un beau weekend sur les bords de la rivière Creuse et sur le lac du barrage de la Roche aux Moines dans l’Indre. Pour ce weekend nous avons choisi de nous arrêter sur le petit camping du gite de l’ancien moulin de Cuzion. L’accès comme la sortie de ce camping sont très problématique avec le camping car et la remorque du bateau, dommage car le lieu est magnifique.

Pour la petite histoire, nous sommes resté planté sur le bitume à la sortie du camping, l’attelage était planté dans le goudron avec le porte à faux du RAPIDO et son attelage surbaissé.

Arrivé le vendredi soir, nous avons stationné le camping car à 2 mètres de la rive du lac comme le montre la photo, l’idéale pour le pêcheur.

20170624_131201  20170623_200555

L’endroit est calme, sauf que le gite est parfois loué pour des anniversaire ou autres festivités, ce qui fut le cas pour la journée et la nuit du samedi pour les 30 ans d’une fille…

20170624_19224720170624_192428
Activité intense pour ce camping habituellement très calme.

Les eaux du lac étaient chaude, entre 23 et 25°C sur l’écho sondeur, beaucoup trop chaud pour une bonne activité des carnassiers. Seules quelques perches sont venues donner des coup de nez sur les leurres.

20170624_173048P1010576
Madame lit et monsieur pêche…

20170624_19202520170624_192113
Comparaison des deux sondeurs : le Lowrance et le Deeper

P101059120170624_191829

Publié dans Carnet de Voyage, Pêche, Pêche en Lac | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

La Loire en vélo – Châtillon-sur-Loire et Briare

Ce weekend de pentecôte 2017 (du 3 au 5 juin 2017) pour notre première sortie en camping car de l’année 2017, nous souhaitions revoir Briare que nous avions visité en avril 2011. Après 2 heures de route au moment de franchir le pont de Chatillon-sur-Loire, le pont est maintenant réservé au moins de 3,5 T et à une hauteur limite de 2,50 m, il nous faut 3m pour passer. STOP, arrêt obligatoire, nous tournons à droite direction l’aire de camping-car de Chatillon-sur-Loire. Cette aire, nous l’avons déjà fréquentée en avril 2014. Toujours aussi accueillante, 8 places de camping car extra large avec électricité pour 9 euros la nuitée.

image 

La météo n’est pas franchement avec nous pour la journée du samedi, la pluie s’est invité pendant le repas du midi, une accalmie l’après midi nous a permis de faire une bonne randonnée de 8 km sur les bord du canal latéral à la Loire, de l’ancien canal et la visite du bassin Mantelot et son écluse classée à l’inventaire des monument historique depuis 1978.

imageimage
L’ÉCLUSE EN LOIRE DE MANTELOT

image 20170603_174717
Le retour des orage et de la pluie en fin d’après-midi ont achevé cette journée de samedi.

Retour du soleil pour la journée du dimanche, les températures sont fraiches, mais pas de vent, un temps idéale pour faire du vélo.

SHealth_17_10_02_592 image
Mise en jambe le matin avec le chemin de halage en direction de la centrale de Belleville sur Loire.

20170604_094640
A 7 km de notre point de départ, les deux canaux latéraux (l’ancien et le nouveau) se rejoignent.

image 20170604_112855 20170604_103655
Après un petit selfie, en suivant la route du Black Bass de l’ancien canal, la centrale de Belleville est en vue. c’est l’heure de faire route vers Chatillon-sur-Loire.

SHealth_09_37_18_112 image
L’après-midi  poursuite du parcours en direction de Briare avec une promenade à pied sur le pont canal.

  20170604_145331 20170604_145433

20170605_09174920170604_163536Pour le retour sur Chatillon-sur-Loire nous avons emprunté le sentier qui longe la Loire, pas toujours facile en vélo.

Après avoir raccroché les vélos et préparé le matériel de pêche, direction le bassin de Mantelot afin de taquiner le Black Bass.

Publié dans La Loire en vélo, Pêche en rivière, Randonnées, VTC | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Les Pays de Loire en aout 2016

L’idée de ces 10 jours passé entre Loire, Sarthe et Mayenne était de préparer nos prochaine vacances “pêche” de 2017.

Parc Oriental de Maulévrier

Nous avons commencé notre parcours par la visite du parc Oriental de Maulévrier dans le Maine et Loire. Superbe parc que nous avons visité sous un soleil de plomb, mais la présence de l’eau rendait la visite agréable.

20160814_171855

Formidable travail de taille

20160814_171357

“Les 29 ha du parc actuel faisaient partie de la propriété du Château Colbert. Fondé à partir de 1680 pour Edouard François Colbert, le château est détruit pendant les guerres de Vendée. Il est reconstruit entre 1815 et 1830 par les descendants de la famille Colbert. Un premier parc romantique est créé à l’arrière du château à cette occasion.

Le château est racheté à la fin du XIXe siècle par un industriel choletais, M. BERGERE. A la demande du propriétaire, l’architecte Alexandre MARCEL restaure les intérieurs et aménage les abords. Entre 1899 et 1913, Il crée à l’arrière du château, autour de la rivière, un espace oriental de conception fortement japonaise qu’il appelle « Paysage japonais ». “ La suite est ici

20160814_173823

Le jour de notre passage, la visite du pars était possible aussi en nocturne. L’ambiance y est totalement différente. L’éclaire y est minimaliste, et des lampions sont distribué aux visiteurs à leurs arrivés, ce qui permet de ce déplacer autour du lac.

“Le promeneur est invité à apprécier le parc avec un autre regard, d’autres impressions. La découverte du jardin de nuit est organisée autour de différents points d’éclairages sur la végétation, les fabriques du jardin, tout en conservant la magie de la nuit, sans révéler l’ensemble du jardin tel que l’on peut le découvrir de jour. Les éléments sont ainsi plutôt suggérés que montrés.
C’est une promenade libre rythmée par les séquences autour du lac.
Cette promenade débute à la tombée de la nuit et petit à petit distille son ambiance de mystère et de magie. Le visiteur se laisse guider par des éclairages permanents, séquencés et des jeux de lumières proposés tout au long du parcours, profitant de l’atmosphère magique du parc la nuit.”

20160814_22113720160814_223029

Eclairage intimiste, mais un peu minimaliste, le pont rouge est certainement le mieux mis en valeur dans ce parcours nocturne.

20160814_223059

image

Publié dans Carnet de Voyage | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Redon – les vacances d’été 2016 en Bretagne

Pour notre séjour de vacance pêche 2016, nous avons choisi le camping de Redon, rue de la goule d’eau. C’est un petit camping municipale sur les bords de la Vilaine et de l’Oust. Avec un accès direct à la rivière ce qui devient très rare par ces temps de sécurisation à l’extrême.

REDON_Vue_Sat

L’installation du camp de base s’est fait sous le soleil, le terrain est légèrement en pente, mais nous sommes au plus proche de la Vilaine, seulement 10 mètres nous sépare de l’eau.

Mise à l’eau du bateau, cette année avec le nouveau charriot, c’est bien plus facile.

 

Le bateau semi rigide est installé, nous avons 3 à 4 mètres d’herbier avant d’atteindre l’eau libre, mais ces herbiers sont aussi une véritable pépinière, idéale pour la pêche des vifs.

 

Le bateau du début de notre séjour est un XPloder 270 équipé d’un moteur arrière électrique “Minn Kota Traxxis 55lbs” ,  d’un moteur avant électrique “Frazer Duramax 30lbs V2” et d’un sondeur “Lowrance Elite 5 HDI”.

Coté pêche nous étions au paradis. La jonction de l’Oust et de la Vilaine est très poissonneuse, c’est la première fois que le sondeur nous donnais au temps d’écho de de poissons. Le résultat de la pêche était donc à la hauteur de nos attentes. C’est aussi la première fois que j’ai pêché un grand nombre de black-bass, et cela était inattendue.

20160720_19443420160723_19374320160729_174114

Perches, sandres, brochets et black-bass ont fait notre bonheur…

20160728_12030620160717_21244320160719_155442

20160729_18131220160725_121728

Les dents de la Vilaine…20160725_121929

Seulement deux journées de nos vacances ont été réservées à d’autre activité que la pêche. Une journée pour visiter le village et l’exposition photos de la Gacilly.

image

Une deuxième journée a été consacrée à la visite du circuit des hortensias de Ploërmel.

20160725_185559

Plus de 750 variétés d’hortensias à admirer…

20160725_17473520160725_184426 

 

Il ne faut pas oublier dans le programme de nos vacances, la journée de pêche au bar en mer. Cette journée qui était le cadeau d’anniversaire (60 ans) de Roland, nous l’avons passé à bord d’un bateau semi rigide et en compagnie du guide pêche Loïc Lemare de “Pêche au Bar – Morbihan

20160721_082357

Devant le bateau, nous sommes prêt…

  image

20160721_16490720160721_185849

Une bonne journée de pêche, mais éprouvante, 9 heures à tenir en équilibre et en action de pêche aux leurres.

Publié dans Carnet de Voyage, Pêche, Pêche en rivière | Marqué avec , | Laisser un commentaire

D’Avèze à la Banne d’Ordanche en mai 2016

Le seul pont possible pour cette année 2016 du jeudi de l’Ascension au dimanche du 8 mai, l’occasion de faire un séjour dans le Puy de Dôme.

Ce weekend est aussi l’occasion de se retrouver dans le cadre d’un séjour de vols de pente en modélisme, voir pour cela le billet suivant…

20160505_143221

Entre les repas pris dans les gites d’Avèze et les vols sur les pentes de la Banne, nous avons fait de très belles randonnées. En suivant la route en lacet qui plonge dans les gorges d’Avèze, nous arrivons à un chemin forestier qui longe la Dordogne.

La rivière est belle et sauvage à cet endroit, les traces de la pollution suite au lâché accidentel du barrage de la Bourboule ne sont plus visibles. La Dordogne est en réserve de pêche à l’amont d’Avèze et la pêche est en “No Kill” sur l’aval.

20160508_10185220160508_101954
La Dordogne a joué au mikado…

Le parcours est beau avec de nombreuses fleurs, en voici quelques une de répertoriées.

20160506_111522 20160506_111527 20160508_091332
Cardamine à sept folioles ou Dentaire pennée (Cardamine heptaphylla) : La Cardamine à sept folioles est une plante herbacée relativement rare, poussant dans les forêts, le plus souvent en zone de moyenne montagne.

20160506_115525 
L’Orchis Mâle ou Pentecôte
(Orchis mascula)

20160506_115540
L’Orchis Mâle ou Pentecôte
(Orchis mascula)

 20160507_111721
Myosotis des bois
(Myosotis sylvatica)

20160507_111855
Compagnon rouge (Silene dioica)

20160507_112203
Valérianelle ou
Mache ou Doucette (Valeriana locusta )

20160507_112216
Stellaire holostée (Stellaria holostea)

20160507_112941
Knautie des bois (Knautia maxima)

Le long de ce chemin forestier nous découvrons une jolie cascade et en prenant de l’altitude, nous découvrons une belle vue sur la forêt et les gorges d’Avèze.  

20160508_11153720160508_111007

Pulmonaire semblable
(Pulmonaria affinis)


20160507_111621

 

Fleurs rouges en clochettes, devenant bleues-violettes, en cyme enroulée. Calice rougeâtre et velu, ventru à la base, fendu jusqu’au tiers, à lobes allongés. Feuilles du bas de la tige tachées de blanc et pétiolées; celles de la tige 7-8 sessiles et alternes.

Tige poilue. Plante hérissée de poils rudes mélangés à des poils glanduleux.

Propriétés Thérapeutiques
(source : http://www.botaniste-en-herbe.net/)
Selon la théorie des signatures, les taches des feuilles de la Pulmonaire évoquaient un poumon malade. On l’a donc utilisé, autrefois, pour soigner les maladies des voies respiratoires, particulièrement la tuberculose. Aujourd’hui, les feuilles séchées et infusées peuvent contribuer à soigner les bronchites et la toux.

• Propriétés culinaires
Les fleurs décorent vos salades. Riches en mucilage, vit. C, potassium, silice et calcium, les feuilles se consomment crues en salades ou cuites dans les soupes ou en beignets.

Publié dans Carnet de Voyage, Faune et Flore | Marqué avec , | Laisser un commentaire

La Boutonne – Ouverture de la pêche à la truite en 2016

Samedi 12 mars 2016

C’est maintenant une tradition, avec l’ami Roland nous faisons l’ouverture de la pêche à la truite à l’Ile sur la commune de Chizé (79) sur la rivière de notre enfance “La Boutonne”. Cette année, les pluies abondantes de l’hiver ont assurées un bon écoulement et un fort débit. Les eaux sont cristallines et fraiches, seul ombre au tableau le vent est orienté au nord et reste soutenu. Pas franchement propice pour une bonne pêche si on écoute le dicton “Vent du nord, rien ne mord !”.

La Boutonne_ L-ILE-Chizé

Effectivement à part Roland qui a pris deux truites, aucune pêche miraculeuse pour cette journée.

20160312_084942  20160312_095259
2 truites farios (35 et 40 cm) prises aux vairons maniés godille

Pour notre journée du dimanche 13 mars, nous allons à Coulonges, sur la commune de Brioux-sur-Boutonne. Toujours le vent du nord, donc pas terrible. Ma première truite fario (28 cm) sera prise au “TOC vers de terre”.

20160313_172013
La Boutonne à Coulonges

La journée du mardi 14 mars s’annonce excellente, pas de vent et un soleil sans partage. Nous allons passer notre après-midi dans les marais de Brioux-sur-Boutonne.  Les truites se montrent un peu plus actives, elles suivent nos vairons sans franchement les attaquer, il faut se dire que si nous voyons les truites, par conséquence, elles nous voient aussi. Mais deux truites se décident à attaquer le vairon manié. Une truite fario de 32 cm et une truite arc en ciel de 33 cm. Sur mes trois journées de pêche, j’aurais eu mes trois truites.

20160315_162952 20160315_ArcEnCiel32cm

Publié dans Pêche, Pêche en rivière | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Le lac de l’Age sur la Creuse en Creuse

20150906_110643

Pour nos 40 ans de mariage, nous voulions passer un weekend au calme et en pleine nature. C’est la région des trois lacs en Creuse que nous avons choisie. Nous nous sommes arrêtés sur la commune du Bourg d’Hem, le camping est en bordure du lac de l’Age, il dispose d’un accès direct à l’eau et à sa plage de sable fin.

20150906_14163620150906_141709
Le camping avec vue sur la plage et l’inverse…
20150906_14174420150906_141834 
L’entrée du camping deux étoiles…
20150906_14185420150906_141931 

Le lac de l’Age est un lac de barrage de 38 ha sur la Creuse, il est d’une grande qualité piscicole. A proximité du camping, il existe une mise à l’eau pour les bateaux de pêche. Pour les float-tube, la mise à l’eau est possible depuis la plage du camping. Ce que j’ai fait…

Lac Age-Creuse

La rivière la Creuse prend sa source à 938m d’altitude prés de Féniers. Elle serpente sur des tapis de bruyères, au travers des forêts de feuillus et de résineux, mais elle traverse aussi des prairies d’une grande qualité ce qui explique la renommée du cheptel limousin. De nombreuses cascades jalonnent son parcours en particulier jusqu’à la limite du Plateau de Millevaches. Elle arrose les villes de Felletin, Aubusson, passe tout prés de Guéret et descend vers la Celle Dunoise et Crozant. De nombreuses retenues entravent son parcours : Les Combes, Chantegrelle, Champsanglard, les Chezelles, l’Age, et le lac d’Eguzon.

(cf :  http://www.federationpeche.fr/23/)

Line_Bourg-DHEM 068Line_Bourg-DHEM 070
Mise à l’eau du Float-Tube JMC

Le samedi 5 septembre a été consacré à la pêche, les quelques pêcheurs présents sur le plan d’eau ont été surpris par mon équipement, un float-tube JMC motorisé avec un moteur électrique “Frazer Duramax 30 lbs” et d’un écho sondeur “Lowrance ELITE 5x dsi”. Je ne suis pas passé inaperçu !

Résultat de la pêche, un ASPE de 30 cm (c’est le deuxième de l’année pêché dans la Creuse), un brochet de 65 cm, une perche de 20 cm et un second brochet décroché.

IMG_0197IMG_0200IMG_0207
Aspe et Perche

La vidéo de sortie de pêche en Float-tube

La dimanche 6 septembre, c’est notre anniversaire de mariage, 40 ans de service Clignement d'œil

La matinée sera sportive, nous sommes partis pour une randonnée sur les bordures du lac, puis une remonté vers les villages.

20150906_104428Line_Bourg-DHEM 097

20150906_12162120150906_115109Line_Bourg-DHEM 100

20150906_110748SHealth_12_35_23_158
Le selfie des 40 ans et notre parcours de 7 km (ou presque)
Carte parcours rando  20150906_110816

Publié dans Carnet de Voyage, Pêche, Pêche en Lac, Randonnées | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

La Charente à Saint-Savinien en Août 2015

Du 1 au 15 août 2015, ce sont les vacances entre amis, cette année nous avons choisi Saint-Savinien en Charente-Maritime, un lieu où nous allions pécher dans notre jeunesse.

La Charente_Saint-Savinien

Le seul camping que nous connaissons est cela situé sur l’ile de la grenouillette, le camping de l’ile aux jeux, classé 3 étoiles. Mais il y a certainement longtemps qu’il a été visité car ce camping se dégrade et ne mérite certainement plus ses étoiles…

Mes vacances seront intermittentes cette année, ma direction interrégionale ayant refusé mes congés du mois d’août, je suis obligé de faire les trajets entre Poitiers et Saint-Savinien deux fois par semaine.

Au programme de ces deux semaines de vacances, la pêche pour les hommes et les randonnées pour les filles.

Pour la pêche, nous avons deux bateaux cette année, celui de Roland qui restera amarré au ponton du camping et le mien au cas où nous devrions aller naviguer hors de porté de notre moteur électrique.

20150801_181450
La mise à l’eau

La Charente n’est plus ce qu’elle était, les poissons ne mordent pas, nous rentrerons toujours de nos pêches en bateau. Aucun carnassier en vue, même pas une chasse…

20150802_St-Savinien_11255820150802_St-Savinien_112622 
Les navigations sont belles, mais les pécheurs bredouilles…

2015 - 1 (1)20150802_104057
Les eaux sont grosses et boueuses, le courant souvent très fort.

Comme nous n’avons pas de succès depuis notre embarcation, nous testons la pêche au posé de le bord. Mais là aussi pas de succès pour le carnassier, seulement quelques ablettes, gardons et carassins viennent mordre à l’hameçon.

20150802_171543  20150813_Carpes_Ile-de-la-Grenouillette
Rien ne mord dans la Charente, mais sur l’ile de la Grenouillette, les carpes attendent que les touristes leurs jettent du pain…

Depuis 2013, nous avions promis à Line qu’elle mangerait des écrevisses sans les compter… Cette année nous avons enfin tenue nos engagement. C’est bien la seule pêche qui a été fructueuse.

20150809_125644 20150810_102955
Nous avons pêché plus de 600 écrevisses avec nos 12 balances

Les écrevisses américaine et de Louisiane étant nuisible, c’est sans regret que nous les avons mangées avec un peu de mayonnaise, à l’apéritif, c’est délicieux. Le plus difficile étant de les préparer, les attraper dans le panier sans se faire pincer par les voisines, puis de châtrer l’animal en retirant le segment central de l’uropode (telson) relié à l’intestin. Pour cela, appliquer une rotation d’un quart de tour dans un sens puis dans l’autre au niveau de la base du telson afin de le briser et de pouvoir l’extraire avec l’intestin.

20150812_19254620150812_192600
Le plus dangereux n’est pas forcement celui qu’on croit.

20150812_192659

Pour le programme d’activités des filles, les routes charentaises ne sont pas très adaptées à la randonnée en vélo, elles sont étroites et passagères et pas de véritable pistes cyclables, elles se sont rabattues vers la randonnée pédestre.

2015_Line_Vacances 0022015_Line_Vacances 0212015_Line_Vacances 0562015_Line_Vacances 1202015_Line_Vacances 1302015_Line_Vacances 136

20150814_191934
Vue panoramique de Saint-Savinien
20150814_191958

20150815_215808
La Charente est calme la nuit, une vision nocturne depuis le pont de Saint-Savinien.

Publié dans Carnet de Voyage, Pêche, Pêche en rivière | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Le canal de Nantes à Brest en juillet 2015

En juillet 2015 la canicule nous pousse vers la Bretagne (du 16 au 26 juillet).

Le 16 juillet, le camping car est prêt ! La thermomètre indique 40°C à l’ombre, le 5 cylindres Mercedes ne donne pas toute sa puissance, nous prenons la direction de la Bretagne avec une pose nocturne à Mauléon (79).

Le 17 juillet première étape à REDON, le camping municipale nous accueille sur le bord de la Vilaine. Ce camping se trouve à 2 km du centre ville, il est spacieux et très agréable. On peut y pécher depuis les marche du camping car en fonction de l’emplacement choisi. vous êtes sur les berges de la Vilaine ou de l’Oust.

image
Camping à la confluence de l’Oust et de la Vilaine

 
La Vilaine et le Rapido sur la camping, pas gêné par les voisins…

image

Nous avons passé deux jours à visiter Redon et ses environs et bien évidement longer le canal de Nantes à Brest.

  
Le centre de Redon avec la mairie, la basilique et sa flèche isolé.


Le port de Redon à la croisé des canaux, de La Vilaine et de l’Oust.

Nous avons longé l’Oust canalisé, en passant par l’Ile aux Pies, lieu de détente et d’activités sportives, avec  l’escalade des falaises de granite, l’accrobranches, et les canoës.

  image
Le parc aventure de l’Ile aux Pies

Notre balade nous réserves parfois de bonnes surprises, un éclusier sympa et qui aime les fleurs, l’écluse 19 “ la Maclais” en est l’exemple type.


L’écluse de La Maclais

 

Dimanche 19 juillet : L’étape suivante sera la visite de la ville de la Gacilly et de son exposition photos. Le cœur du village a été rénové et héberge de nombreux artisans d’art.

   

Le 20 juillet, nous avons quitté le canal pour une escapade sur la voie verte à Loyat, 45 km sur une ancienne ligne de chemin de fer sur un axe sud-nord.  Le temps est maussade avec un temps typiquement breton, jamais franchement sec et ni franchement mouillé. En bordure de la forêt de Brocéliande, nous avons rencontré les arbres chers à notre fils Eddy, les douglas qui lui permettent de construire les maisons en Bois et Paille.

  

  
Toujours les poses photos et botanique de mon épouse…

Le 21 juillet, visite du magnifique parcours des hortensias de Ploërmel, 5 km de parcours de préférence à pied en bordure du golf et du “lac au duc” pour admirer une multitude de variétés d’hortensias. Pas la peine d’aller en ville vous serez déçu, la ville concentre ses moyens sur ce parcours.

 

Voici quelques exemples des hortensias du parcours…
 

Les 22 et 23 juillet, c’est l’étape Pontivy (ex Napoléon Ville), avec la visite de la ville, son château, mais seulement  de l’extérieur pour cause d’effondrement d’une partie du mur extérieur suite au passage de la tempête “Petra” des 4 et 5 février 2014.

  
Le château et l’effondrement.

Le 22, Sur les conseil de notre joyeuse équipe de berrichon, nous sommes allé visite la rue du fil et la boutique “le comptoir Irlandais” pour y déguster le whisky… Pas de chance, il y a eu un changement de propriétaire, et plus de tonneau de whisky et plus de dégustation, c’est bien moins sympathique. Nous avons tout de même acheté quelques échantillons.  La deuxième adresse donnée par nos joyeux berrichons était celle de la biscuiterie Joubard, et là pas de surprise, les gâteaux bretons sont bien à déguster à volonté…

  
Le comptoir à éviter, préférer la Biscuiterie Joubard…

Le 23, c’est la journée vélo, nous remontons en direction de Brest, l’objectif est de visiter le barrage de Guerlédan et son lac qui est à sec pour cause de vidange pour l’entretien du barrage. Nous suivons donc le chemin de hallage du Blavet canalisé jusqu’au barrage, puis l’escalade des 45 m de dénivelé pour avoir une vision du lac asséché.

 

image
Le barrage de Guerlédan
   
Le lac de Guerlédan en vidange.

  image

Le 23 juillet en soirée direction Blain, encore une ville avec un château, le château de la Groulais et toujours sur les bords du canal de Nantes à Brest, mais cette fois nous sommes sur le chemin du retour, c’est à dire en direction de Nantes. Le camping municipale est particulièrement accueillant et le gardien de bon conseil, il nous a prêté le livre sur l’histoire du canal, ce qui nous a permis de mieux comprendre notre parcours.

Profil Canal Nantes-Brest P1Profil Canal Nantes-Brest P2
Le profil du canal de Nantes à Brest.

Au programme de la journée du 24 visite de la ville et vélo en direction de l’Erdre en suivant le canal de jonction.

  
Le centre ville de Blain
 
Notre parcours à vélo jusqu’à l’écluse N°7 “Le Pas d’Héric”

Le 25 juillet sera consacré à la visite du château de la Groulais avant le départ pour  Nort-sur-Erdre

 image
Une partie du château est un restaurant privé.
 
La partie la plus ancienne appartient à la ville, un rouge queue s’est invité à la visite.

Le dimanche 26 juillet, Nort-sur-Erdre, la fin de notre parcours sur les bords du canal de Nantes à Brest

Une partie de pêche sur l’Erdre et une petite visite du parc du château…
 

Et le dernier parcours à vélo jusqu’à la dernière écluse avant d’arriver sur l’Erdre…

image 
L’écluse N°2 de “Quiheix” fin du voyage…

Publié dans Camping Car, Carnet de Voyage, Pêche, Pêche en rivière, Randonnées, VTC | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Weekend à La Celle-Dunoise dans la Creuse et sur la Creuse

Du 10 au 12 juillet : C’est le premier weekend des vacances et rien encore au programme…

Une idée rejoindre les amis qui se trouvent sur les bords de la Creuse à La Celle-Dunoise dans la Creuse. Au programme, la pêche, un peu de marche, le resto bien sûr et la pêche. Pour cela, j’ai apporté mon float-tube.

CREUSE_La-Celle-Dunoise

La Creuse est magnifique à cet endroit avec un niveau encore correct malgré la sècheresse.

 
La pêche en Float-tube ou depuis le bord…
 

 
On relâche les poissons, une vingtaine de perche…

Le samedi à midi, l’heure du repas approche, un dernier coup de lancé et surprise, une grosse touche, un poisson s’est jeté sur mon leurre, un crankbait Rapala.

 RAPALA-SCATTER-RAP-CRANK-DEEP 
Un poisson carnassier, combattif mais inconnu, c’est le premier que je vois !
  
C’est un ASPE, un carnassier atypique venu de l’est.

Cela sera donc mon premier aspe, c’est un poisson combattif, un peu comme si vous aviez une carpe au bout de votre ligne, il tire fort…

Nom scientifique : Aspius aspius – Famille : Cyprinidés – Autres noms : Flèche, Rognard
Poids maximum : 15 kg (3 kg en moy.)  – Taille maximale : 1 m (50 à 75 cm en moy.)
Durée de vie : 15 ans – Période de frai : Avril-Mai – eau à 6°C – Ponte : 65 000 environ

Taille légale de capture

L’ Aspe a un corps allongé, légèrement comprimé latéralement. Sa bouche est assez grande et orienté vers le haut, avec la mâchoire inférieure un peu plus longue que la supérieure. Il a un profil de prédateur. Son dos est gris-vert, ses flancs ont des reflets jaunes et son ventre est blanc. Ses nageoires sont grises à brunes et parfois à peine rougeâtres.

Implantation

L’Aspe est présent en Europe centrale et en Europe du Nord-Est, c’est à dire à l’est du bassin de l’Elbe jusqu’à l’Oural et vers le nord jusqu’au sud de la Norvège, en Suède et en Finlande. Si on constate une progression de son implantation vers l’ouest, ce poisson est peu présent en France.
Au début de années 90, il a été observé pour la première fois dans le Rhin où il semble de nos jours s’établir de façon durable, y comprit dans certains confluents.

Mode de vie

L’Aspe qui fréquente plutôt les zones à brèmes et à barbeaux, est grégaire , surtout très jeune ou il vit en groupe prés des rives, et devient solitaire avec l’age. Il recherche les cours lents des fleuves et s’adapte fort bien dans les eaux des étangs et des lacs.
Ce prédateur est essentiellement piscivore et sait apprécier les gardons, goujons, et les ablettes. Les grenouilles et petits mammifères peuvent figurer à son menu. Lors de la période de frai, d’avril jusqu’à juin, les mâles ont des boutons nuptiaux et la femelle cherchera un milieu propice pour la ponte. Les oeufs seront déposés sur des pierres et des branches.    (Source : http://www.federation-peche-allier.fr/ )

A part la pêche, voici quelques photos de la randonnée possible en bord de Creuse.

  

Publié dans Carnet de Voyage, Pêche, Pêche en rivière | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Découverte du lac de la Roche-bat-l’Aigue sur la Creuse

Le lac de la Roche-Bat-L’Aigue est situé sur la commune de Badecon-le-Pin. Ce lac de barrage est la troisième retenue EDF sur la rivière Creuse, il est situé à 12 km en aval du barrage d’Eguzon et à 4 km du barrage de la Roche au Moine.

3D_LAC_ROCHE-BAT-LAIGUE

Ce lac est très difficile d’accès, très peu de zones sont accessibles pour pêcher du bord, il faut donc privilégier la pêche en barque, float-tube ou canoë. Une seule descente de mise à l’eau, elle se trouve en bas du village “Le Pin”, en passant par le chemin d’accès au “moulin à drap”, ce chemin est très pentu et il est impossible de se croiser ; il faut donc prévoir d’envoyer un éclaireur avant de s’engager avec une remorque de bateau. Un petit parking peut accueillir 5 voitures, deux tables de pique-niques sont disponibles.

ROCHE-BAT-LAIGUE20150627_124454 Danger20150627_190414
Retenue d’eau de 30 ha.

20150627_190422

Le Pont Noir à l’amont du lac.
20150627_144202-Le pont noir

La partie de pêche en elle-même s’est déroulée de 13 heures à 19 heures sans discontinuer. Les premières heures se sont passées sous un ciel nuageux et quelques belles attaques de perches. En milieu d’après midi, le ciel s’est dégagé et nous avons pu apprécier les berges ombragées.

20150627_16470220150627_190123Line_20150627_190323

Nous sommes remontés jusqu’à l’amont du lac, c’est à dire le pont Noir. Mais l’activité halieutique était calme. La descente vers l’aval s’est faite en zigzagant d’une berge à l’autre afin de profiter de l’ombre. C’est seulement vers 18 heures que les poissons sont sortis de leurs léthargies. La seule prise intéressante de la journée a été un black-bass.

 Line_Juin2015 03220150627_184435
Un petit black-bass

Publié dans Pêche, Pêche en Lac | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Weekend à Saint-Fargeau

Saint-Fargeau au cœur de la Puisaye dans l’Yonne (89) sera notre étape pour notre week-end du 19 au 21 juin 2015. L’objectif de cette étape, la visite du chantier médiéval du château de Guédelon, une partie de pêche sur le lac du Bourdon et une visite du château de Saint-Fargeau.

La Puisaye

Samedi 20 juin : visite du chantier médiéval de Guédelon.

“Au cœur de la Puisaye, dans l’Yonne en Bourgogne, une cinquantaine d’oeuvriers relèvent un défi hors norme : construire aujourd’hui un château fort selon les techniques et avec les matériaux utilisés au Moyen Âge. Au milieu d’un espace naturel mettant à disposition toutes les matières premières nécessaires à la construction : pierre, bois, terre, sable, argile…des carriers, tailleurs de pierre, maçons, bûcherons, charpentiers, forgeron, tuiliers, charretiers, vannier, cordier… bâtissent jour après jour un véritable château fort sous les yeux de milliers de visiteurs. Ce chantier, débuté en 1997, devrait durer environ 25 ans.”

Guédelon chantier médiéval
Pour en savoir plus…

20150620_130611

Le travail des charpentiers avec la technologie du moyen âge, les poutres se taillaient à la hache.

20150620_10575120150620_105821IMG_0156

Les abris et les ateliers des charpentiers sont recouverts de bardeaux fendus et fixés à l’aide de chevilles.

20150620_110534
Une toiture en bardeaux

20150620_11040420150620_131441
La cage d’écureuil et les poulies sont les systèmes de levage privilégiés.

Dimanche 21 juin : visite du château de Saint-Frageau

20150621_151027

“L’histoire du Château de Saint Fargeau s’étend sur 10 siècles. En 980, Héribert Evêque d’Auxerre et demi-frère d’Hugues Capet élève un rendez-vous de chasse fortifié. Du Xe au XVe siècle, le château a pour propriétaires des familles illustres : les seigneurs de Toucy, de Bar, et le célèbre argentier de Charles VII, Jacques Coeur. A partir de 1453, Antoine de Chabannes fait construire sur les bases de l’ancienne forteresse le château actuel, avec sa forme pentagonale, flanqué de six grosses tours. En 1652, Anne-Marie Louise d’Orléans, la Grande Mademoiselle cousine germaine de Louis XIV, condamnée à cinq ans d’exil à la suite des évènements de la Fronde s’installe à Saint-Fargeau. Elle fait intervenir l’architecte Le Vau sur les façades intérieures du château. Il laisse un des plus beaux exemples de classicisme français. La famille Lepeletier acquiert le château en 1713. Louis Michel Lepeletier, conventionnel célèbre, vota la mort de Louis XVI et mourut assassiné.”

Nous avons commencé notre visite par les toits, 2 ha de toiture à 2€50 l’ardoise, le prix de notre entrée a payé quatre ardoises.

20150621_15351920150621_153120
Dans cette forêt de poutres, on peut parfois avoir des visions.

20150621_15300520150621_15301820150621_15310620150621_153138

Nous n’étions pas seul dans cette magnifique charpente !
20150621_15263120150621_15265820150621_152645
Un faucon crécelle

20150621_15361820150621_165617
Une petite visite du parc s’impose…

Le lac du Bourdon

IMG_0151

Le Lac du Bourdon est aussi appelé « réservoir du Bourdon » ou encore « lac réservoir » car il a été créé en 1901 pour alimenter le canal de Briare. Il est géré par Voie Navigable de France (www.vnf.fr) et il est de la propriété du Domaine.
Il doit son nom au ruisseau de Bourdon alimentant la pièce d’eau du château de Saint-Fargeau, situé à trois kilomètres.
Une route forestière et un chemin d’une dizaine de kilomètres le contourne, faisant la joie des randonneurs.

IMG_0149

Nous avons passé notre week-end sur le camping “La Calanque” situé sur les bords du lac. la proximité aidant, nos soirées ainsi que la matinée de dimanche se sont passées un lancé à la main pour taquiner les perches et parfois un poisson chat…

Line_Juin2015 194Line_Juin2015 197
CHAT_Juin2015 187Line_Juin2015 178

Publié dans Carnet de Voyage | Marqué avec | Laisser un commentaire

Weekend nature dans le Poitou

Du 4 au 6 avril 2015, c’est le weekend de Pâques. Trois jours pour profiter du réveille de la nature. Nous passerons ces journées dans le Poitou en profitant de notre appartement à Poitiers.

A la recherche de la fritillaire pintade

Parcours Fritillaire-Poitiers

Samedi 4 avril, c’est sous un ciel couvert avec quelques petites pluies fines que nous partons sur les bord du Clain, du pont Saint-Cyprien à Poitiers et en remontant vers Saint-Benoit, une randonnée de 10 km pour aller découvrir la “fritillaire pintade”.

20150404_180123La Fritillaire pintade est une plante vivace de la famille des Liliacées, mesurant 20 à 40 cm de hauteur. Sa tige est généralement munie de quatre à six feuilles linéaires, canaliculées, souvent arquées.

La floraison intervient au printemps, de mars à mai. La plante arbore alors une fleur solitaire pendante. Cette dernière, d’assez grande taille, est constituée d’un périanthe en forme de cloche à larges divisions elliptiques-obtuses. La plante passe l’hiver sous forme d’un bulbe subglobuleux de la taille d’une noisette. Dans le même temps, elle produit un bulbe de remplacement parfois accompagné de caïeux, ce qui lui permet de se propager végétativement.

La coloration de la fleur, caractéristique de l’espèce, est composée d’un panache de carreaux pourpres et blanc-rosâtre disposés en damier. Les tépales internes, munis chacun d’une fossette nectarifère, permettent d’attirer les insectes lors la pollinisation.

20150404_164944“Encore considérée comme très commune il y a peu, ses effectifs ont considérablement régressé depuis une quarantaine d’années. La principale cause en est la disparition de son biotope de prédilection : la prairie humide. Drainage et mise en culture, conversion en peupleraie intensive, fertilisation massive des prairies, sont autant d’atteintes aux fritillaires, qui souvent ne subsistent qu’en limite de parcelles ou au bord des chemins.”

Pour en savoir plus http://www.vienne-nature.asso.fr/fritillaire.html

Nous avons de la chance, les fritillaires pintades sont en pleine floraisons et cette années elles ne sont pas rares.

20150404_164159  20150404_171842
Les deux prairies humides où vous retrouverez les fritillaires pintades.

20150404_17115420150404_17595720150404_180018
Deux fleurs pour une tige…

20150404_18072420150404_180312
Prairies humides ! Il faut traverser le Clain et les frayères à brochet.

Découverte du plan d’eau du soleil levant

Le plan d’eau du Soleil-Levant est en fait, l’extrême nord du lac à l’amont du barrage de la Touche-Poupard. Ce barrage est implanté à 47 km en amont de Niort sur le Chambon, un affluent de la Sèvre niortaise.

“La réalisation du barrage de la Touche-Poupard a été décidé en 1988. Construit en 1994, l’ouvrage a été mis en eau début 1995. La maîtrise d’ouvrage a été assurée par la CAEDS (Compagnie d’Aménagement des Eaux des Deux-Sèvres), société d’ économie mixte dont l’actionnaire principal est le Conseil Général. En réalité ce sont deux plans d’eau qui ont été réalisés. Le plan d’eau principal de 135 hectares est utilisé comme réservoir. Il sera plein chaque année en mai au début de la saison sèche et quasiment vide en octobre – novembre. Le plan d’eau du »Soleil Levant » de 12,5 hectares à visage touristique sera toujours plein.

Pour favoriser la découverte de ce site au relief vallonné, la Communauté de Communes a ouvert, grâce à un chantier d’insertion, 30 km de sentiers de randonnées autour du lac de retenu du barrage de la Touche-Poupard. Conjuguant insertion sociale et valorisation de l’espace rural, ces personnes ont fortement contribué, à mettre en valeur le site.”

Pour en savoir plus http://www.cc-pays-sud-gatine.fr/bouger/touchepoup.asp

Le plan d’eau est une excellent lieu de pêche, il est classé en 2ème catégorie, mais attention consulter la carte, certaines portions sont interdites.

Site de la Touche-PoupardLe dimanche après-midi nous avons découvert le plan d’eau du Soleil-Levant, sur le panneau d’orientation, la randonnée est annoncée pour une distance de 8 km, en fait cela sera seulement 6,5 km, mais le sentier est parfois très accidenté.

Le circuit est très fréquenté même pour ce dimanche Pascal. A part quelques canard, nous avons pas vu d’autre oiseaux aquatiques.

20150405_164929  20150405_165032
Les renoncules sont en fleurs…

20150405_165006
La queue du plan d’eau du Soleil-Levant.

20150405_170522
Une vue panoramique du plan d’eau.

Publié dans Carnet de Voyage, Faune et Flore | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire